Sur la lune, car elle est aussi inhabitable que
la terre, et que ses villes en particulier.

Didascalie d'ouverture

Note d'intention

Il pleut. À l’enterrement d’un certain Rainer, quelques hommes et femmes se retrouvent et retracent la trajectoire étincelante de la « machine-Fassbinder ». Ils sont acteurs et figures, un pied sur scène, un pied dans l’oeuvre de RWF. Leur parole ruisselle sur les années de plomb, la Fraction Armée Rouge et la violente passion du cinéma comme échappatoire. Ils prennent alors un instant la voix de Rainer, la voix de Meinhof, la voix de l’archive.

Dans une cérémonie étrange où la poésie interroge l’histoire, où deux époques se regardent, le spectacle questionne la figure du cinéaste et écrivain Rainer Werner Fassbinder et son temps. À partir du roman Fassbinder, la Mort en fanfare d’Alban Lefranc, c’est un miroir de la société européenne qui se dessine, un écho de la génération qui nous précéda.

On choisit nos morts, notre généalogie. Fassbinder. Rainer Werner Fassbinder. RWF. Une occasion de parler de nous, du monde, de ce qui nous traverse, de la violence, du terrorisme et du contre-terrorisme, du pouvoir, de la démocratie, de la création artistique au milieu de tout cela. On se demande pourquoi les époques se ressemblent étrangement. Finalement ce n’est pas tant ce que Fassbinder pensait qui importe mais plutôt une manière de regarder son époque, de traverser la vie avec une certaine fulgurance, de ne pas céder, nulle part, dans son rapport au monde.

Un spectacle. Une bande, un auteur, une biographie fictionnelle. Un documentaire, un enterrement, une fête. Une époque, un mort, un anniversaire. Un hommage, un pillage, un rite païen. Du texte, de la chorégraphie, du chant. Un travelling avant jusque dans la tête du gros homme indigne. Tenter de former de nombreuses phrases sur de nombreuses bouches. Rien de plus, rien de moins.

Acteurs

  • Sarah Clauzet
  • Gabriel Haon
  • Jonathan Harscoët
  • Kevin Jouan
  • Florence Louné
  • Matthieu Luro
  • Romain Martinez
  • William Petipas

Equipe

Assistante à la mise en scène // Sarah Clauzet, Florence Louné, Matthieu Luro
Accompagnement scénographique // Pascal Laurent
Costumes // Sophie d’Urso
Régie générale // Étienne Coussirat
Chargée de diffusion // Elsa Malye Nora
Chargés de production // Nicolas Rosset et Carla Vieussan

« On entre dans un mort comme dans un moulin. On s'est introduit d'abord par effraction, la nuit, en forçant une porte de derrière, une vieille porte oubliée qui n'intéressait plus personne. Et on s'est plu dans les lieux, on y a même très vite gagné l'impression qu'on était seul à les connaître. On s'est surpris à croire qu'on les connaissait mieux que le mort lui-même, qui ambitionnait justement de construire une maison avec ses films, après avoir mis le feu au pays. »

« Tu te méfies des paroles maintenant, tu te méfies de leur facilité à rendre respectables les pires atrocités, et tu n’essaies plus d’expliquer à quiconque ne la sent pasexactement comme toi la somme des volontés hostiles qui roulent à travers le flic en apparence le plus inoffensif, le juge, le maton, le greffier, l’institutrice - et que l’horreurcommence en bas de chez toi, dès maintenant, sous tes yeux, partout. En cette affaire, ceux qui ont besoin d’explication ne comprendront jamais. »

Calendrier des résidences

  • 15-18 octobre 2021Présentation officielle de la nouvelle pièce Jeanne et Gilles
  • 15-18 octobre 2021Recherche musicale / Boite à jouer
  • 15-18 octobre 2021Résidence au plateau / EYSINES (33)
  • 15-18 octobre 2021Présentation officielle de la nouvelle pièce Jeanne et Gilles
  • 15-18 octobre 2021Présentation officielle de la nouvelle pièce Jeanne et Giles